Chiffres d'affaires record pour les ordinateurs...

30/11/2010 - Chiffres d'affaires record pour les ordinateurs en Belgique

  • En 2010, le chiffre d'affaires réalisé dans le secteur des PC a augmenté de 10%
  • Raisons: la baisse des prix et le besoin d'investissement des entreprises
  • En 2011, le marché des TIC retrouvera son niveau d'avant la crise


Bruxelles, le 30 novembre 2010

Le chiffre d'affaires record dans le secteur des PC boostent le marché belge des TIC. Le chiffre d'affaires du secteur des PC a augmenté de près de 10% en 2010 et augmentera encore de 4,6% l'an prochain, pour dépasser un milliard d'euros. Les ventes (nombre d'appareils) d'ordinateurs portables, en particulier, redémarrent et augmentent d'environ 20% en 2010, chiffre également prévu pour 2011. Les ordinateurs fixes ont eux aussi enregistré cette année une hausse des ventes et du chiffre d'affaires. «Après avoir fait preuve de circonspection pendant plusieurs années, les entreprises belges rattrapent leur retard en matière d'investissement dans le secteur informatique. La baisse des prix moyens les y aide. En outre, de nouveaux appareils, comme les tablettes PC, se font une place», ajoute Thomas Mosch, directeur d'EITO, pour expliquer cette croissance.

L'ensemble du secteur informatique bénéficie de cette tendance. Le chiffre d'affaires total des techniques de l'information va augmenter de 4% en 2011. Il atteindra ainsi un volume de marché de près de 8,8 milliards d'euro. Le secteur des télécommunications passera à plus de 9,1 milliards d’euros, soit une augmentation de 1,3 %. Le marché belge des TIC va ainsi croître de 2,6% en 2011 pour atteindre 17,9 milliards d'euros, retrouvant son niveau de 2008, avant la crise. La Belgique rejoint ainsi dans une large mesure la tendance européenne. Dans l'UE, le volume de marché augmentera de 1,5% en 2011 pour atteindre 715 milliards d'euros (en comptant l'électronique grand public). Là aussi, le secteur informatique enregistre une plus forte croissance (3,9%) que le secteur des télécommunications qui ne croît que de 0,8%.

Les techniques de l'information et de la communication enregistrent un véritable boom dans le monde entier, grâce notamment au dynamisme des pays BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine). En 2011, le marché mondial des TIC devrait augmenter de 5% (sans compter l'électronique grand public). Le marché brésilien va enregistrer une croissance de 7%, le marché russe de plus de 8%, le marché chinois de 12% et le marché indien de 26%. Il s'agit là de taux de croissance dont les marchés de l'UE, arrivés à maturité, ne peuvent que rêver.

 

Depuis 1993, l’European Information Technology Observatory (www.eito.com) propose une information exhaustive et actuelle sur les marchés européens et globalisés des technologies de l'information, des télécommunications et de l'électronique grand public. L'EITO est gérée par Bitkom Research GmbH, qui est une participation entièrement détenue par BITKOM, fédération allemande de la branche des technologies de l'information, télécommunications et nouveaux medias. EITO collabore étroitement avec les principaux instituts de recherche de marché incluant IDATE, IDC, GfK et les activités de recherche de la EITO Task Force sont soutenues par la Commission Européenne et l'OCDE. EITO est sponsorisé par CeBIT, Deutsche Telekom, KPMG, Messe München, Red.es et Telecom Italia.


Contact
:
Maurice Shahd, EITO Press Spokesman, m.shahd@eito.com   


Download press release