Le marché français de la haute technologie cont...

15/06/2009 - Le marché français de la haute technologie continuera à progresser en 2010

  • EITO: Croissance dans le secteur des télécommunications malgré la crise économique
  • De nombreuses entreprises investissent plus prudemment dans les projets informatiques
  • Fort recul de l’électronique de divertissement


Paris/Berlin, June 15, 2009

Le nouvel EITO a été lancé à l’initiative de Syntec informatique et de BITKOM en mai 2008. Ses travaux préfiguraient le lancement de l’Année Franco-Allemande des TIC en début d‘année 2008. Ses travaux préfiguraient le lancement de l’Année Franco-Allemande des TIC en début d‘année 2008.

Le nouvel EITO est issu d’une volonté de Syntec informatique et de ses homologues européens de constituer un observatoire économique commun de référence pour toute la profession et un référentiel international. Syntec informatique a ainsi choisi l’EITO afin d’enrichir son dispositif d’observation des marchés et donner un éclairage international aux analyses de l’Observatoire économique de Syntec informatique pour le marché français, qui publie ses résultats deux fois par an à l’occasion de la conférence de presse « Bilan et Perspectives ».

L’EITO est piloté par les grandes associations professionnelles du secteur en Europe (Syntec informatique pour la France, BITKOM pour l’Allemagne, Intellect UK au Royaume Uni, Aetic en Espagne) et l'OCDE. Au-delà des 27 pays de l'Union Européenne, l’EITO intègre les Etats-Unis et le Canada, le Japon, la Chine, l’Inde, l’Asie-Pacifique et a vocation à s’élargir à d’autres marchés et l’ensemble des segments TIC.

Après une année 2009 difficile, le marché des Technologies de l’Information, des télécommunications et de l’électronique grand public devrait se redresser dès 2010 sur la plupart des marchés européens. En 2009, le chiffre d’affaires du secteur des Technologies de l’Information et de la Communication passera à 112 milliards d’euros en France et se contractera de 1,2 %. Le marché devrait toutefois augmenter de 0,4 % en 2010 et atteindre 112,3 milliards d’euros. «Le secteur des TIC en France sera bien entendu impacté par la crise économique, mais moins durement que d’autres secteurs», a déclaré Thomas Mosch, Directeur de Bitkom Research GmbH et membre du comité de pilotage de l’EITO, lors de la présentation des données de l’EITO. « Les entreprises sont devenues plus prudentes dans le lancement de nouveaux projets informatiques, surtout lorsqu’elles sont impactées par la crise ».

Selon le cabinet d’études EITO, la France est toutefois moins sévèrement touchée par la crise économique internationale que ses grands voisins européens. Le marché des Technologies de l'Information et de la Communication devrait perd en moyenne 1,7 % dans l'Union Européenne, 2,0 % en Grande-Bretagne et 2,4 % en Allemagne.

Selon l’EITO, le marché français des télécommunications progressera légèrement en 2009, de +0,7 %, et atteindra 55,7 milliards d’euros. Le marché de la téléphonie mobile devrait augmenter de 0,2 % et passer à 16,5 milliards d’euros. En revanche, à l’instar de ce qui se passe sur l’ensemble des marchés européens, le marché de la téléphonie fixe français sera en baisse, de 6,7%, et passera à 11 milliards d’euros. « Les consommateurs délaissent de plus en plus le téléphone fixe au profit du téléphone mobile et d’Internet », explique Thomas Mosch. En 2009, le marché de l’accès internet haut débit pourrait connaître une croissance allant jusqu’à 9,8 % et atteindre 5,9 milliards d’euros de chiffres d’affaires. Il devrait également fortement progresser en 2010. La France, qui compte 28 raccordements pour 100 habitants, se situe largement au-dessus de la moyenne de l’Union Européenne en matière la couverture à large bande (la moyenne européenne étant de 23 raccordements pour 100 habitants).

Selon les prévisions de l’EITO, le marché de l’équipement informatique sera fortement impacté par la crise, devrait diminuer de 5,6 % et atteindre un chiffre d’affaires de 13,4 milliards d’euros en 2009. Selon l’EITO, ce sont avant tout la chute des prix et le report des investissements informatiques qui pèsent sur l’évolution du chiffre d’affaires de l’équipement informatique. Le marché des Logiciels et des Services informatiques devrait rester stable et connaître une croissance de 0,6 %. « L’évolution des dépenses informatiques varie selon les branches d‘activité », explique Thomas Mosch. Si le marché de l’automobile a été fortement impacté par la crise, les dépenses informatiques du secteur public et de l’énergie devraient se maintenir cette année . « Les entreprises investissent avec davantage de circonspection, mais restent à la recherche d’une plus grande efficacité grâce à l’utilisation des nouvelles technologies ». Selon l’EITO, le chiffre d’affaires de l’externalisation informatique en France devrait progresser de 6,6 % en 2009 et atteindre 5,6 milliards d’euros.

En 2009, le marché de l’électronique grand public devrait reculer de 11,8 % et atteindre un volume de chiffre d'affaires consolidé de 8,4 milliards d’euros. Selon l’EITO, ce net recul du marché de l’électronique grand public sera notamment dû au recul des ventes de téléviseurs écran plat. Avec environ 5,8 millions d’appareils vendus, la France avait pourtant atteint un record en termes de vente d’écrans plats en 2008. Selon les prévisions de l’EITO, les chiffres d’affaires pour 2009 devraient reculer de près de 10 % et passer à 3,8 milliards d’euros. Ce recul est dû aux prix en baisse pour les téléviseurs LCD. Les chiffres d’affaires des appareils photo numériques, des lecteurs MP3 et des appareils de navigation seront également en régression. Les lecteurs Blu-ray et les boîtiers adaptateurs numériques pour la réception de la télévision devraient pour leur part connaîtront une croissance de leur chiffre d’affaire.

 

Depuis 1993, l’European Information Technology Observatory (www.eito.com) propose une information exhaustive et actuelle sur les marchés européens et globalisés des technologies de l'information, des télécommunications et de l'électronique grand public. L'EITO est gérée par Bitkom Research GmbH, qui est une participation entièrement détenue par BITKOM, fédération allemande de la branche des technologies de l'information, télécommunications et nouveaux medias. EITO collabore étroitement avec les principaux instituts de recherche de marché incluant IDATE, IDC, GfK et les activités de recherche de la EITO Task Force sont soutenues par la Commission Européenne et l'OCDE. EITO est sponsorisé par CeBIT, Deutsche Telekom, KPMG, Messe München, Red.es et Telecom Italia.




Contact
:
Maurice Shahd, EITO Press Spokesman, m.shahd@eito.com   


Download press release